Comment soigner une piqûre de moustique ?

Comment soigner une piqûre de moustique ?

Tandis que certaines personnes subissent constamment les piqûres de moustique, y étant parfois même allergiques, d'autres n’ont jamais à s’en plaindre ! Dans tous les cas, les symptômes restent fort peu agréables et c’est pourquoi il est essentiel de les soigner. Découvrez dès maintenant comment reconnaître une piqûre de moustique, quelles spécificités apparaissent pour les personnes allergiques, ainsi que comment les soulager de manière naturelle.

À quoi reconnaît-on une piqûre de moustique ?

Les symptômes communs : on reconnaît les piqûres de moustique par la légère boursouflure ferme qui apparaît sur la peau et qui se teinte généralement en rose. Cette dernière entraîne des démangeaisons sur la zone, accuentant de ce fait l’irritation. Ce symptôme apparaît sous les 48 heures qui suivent la piqûre et disparaît progressivement sous les 3 jours qui suivent l’apparition de la bosse. Notons que pour une personne non allergique, la taille de la piqûre ne dépassera pas un diamètre de 2,5 cm.

Les cas des personnes allergiques : les symptômes dit classiques sont décuplés et peuvent par exemple revêtir une zone de démangeaison et d'irritation plus large, voire des ecchymoses autour de la piqûre. D’autres cas extrêmement rares, synonyme d’une très forte allergie, peuvent apparaître sous la forme de l’anaphylaxie. En d’autres mots, la gorge gonfle vous empêchant progressivement de respirer et pouvant être mortelle si rien n’est fait très rapidement.

Notons que si jamais d’autres symptômes apparaissent comme de la fièvre, des nausées ou un mal de tête vif, il est vital de consulter un médecin pour détecter une potentielle maladie transmise par le moustique.

Comment apaiser la douleur de manière naturelle ?

Commencez par soigner la piqûre : en priorité, il s’agit de désinfecter la zone de piqûre à l’aide d’un produit antiseptique. En effet, étant une zone propice à la démangeaison, une lésion peut se créer. Cette dernière peut alors s’infecter avec les bactéries qui traînent dans votre environnement, notamment celles hébergées sous vos propres ongles !

Puis, soulagez votre démangeaison et/ou irritation : souvent hors de contrôle, l’envie de se gratter sur la zone piquée par le moustique aggrave le phénomène. Autrement dit, plus vous vous grattez, plus cela vous démangera ! La coupable est l’histamine, une sécrétion de notre corps en réaction face à la salive de l’insecte. Ainsi, pour éviter d’accentuer le phénomène, commencez par passer de l’eau très froide, voire un glaçon sur la zone en question pour vous soulager quelques instants. Puis, faites appel à une de ces méthodes naturelles et rapides pour vous soulager :

  •     appliquer délicatement un gel d’Aloe Vera pour ses bienfaits anti-inflammatoires et antiseptiques,
  •     déposer quelques gouttes d’huiles essentielles de menthe poivrée ou encore d’eucalyptus,
  •     frotter la zone avec du persil ou encore de la menthe pour leurs propriétés anti-histaminiques (soulageant ainsi les démangeaisons) et apaisantes,
  •     laisser agir un mouchoir en tissu imbibé d’un mélange d’eau et de vinaigre de cidre.

Les personnes particulièrement allergiques ou résidant dans des zones très propices à l’habitat du moustique, se doivent pour leur sécurité de se faire suivre médicalement, voire d’entamer un traitement auprès d’un allergologue. Ce dernier grâce à des injections régulières de l'allergène en question aidera à renforcer votre système immunitaire et ainsi à atténuer, voire anéantir votre allergie.

Mais pourquoi certaines personnes subissent plus les piqûres de moustiques que d’autres ?

Nous ne sommes effectivement pas tous égaux face aux piqûres de moustique. Certains d’entre nous étant littéralement assaillis par une nuée de moustiques, tandis que le collègue d’à côté vous regarde paisiblement vous débattre ! Beaucoup de théories circulent sur le sujet, comme le fait d’avoir une alimentation très sucrée, d’être du groupe O+ ou encore d’être une femme !

Dans les faits scientifiques, on constate que les moustiques seraient très attirés par certaines substances sur votre peau, qu’elles soient là de manière naturelle ou apportées par un produit cosmétique ! On sait par exemple que les personnes ayant du cholestérol ou produisant beaucoup d’acide lactique attireront largement les moustiques !

Le saviez-vous ? Les piqûres de moustique sont uniquement faites par les femelles

Seules les femelles des moustiques viennent nous piquer ! La raison est simple : elles ont besoin de protéines pour produire leurs œufs. Quant aux mâles, ils se contentent largement d’aller butiner les fleurs ! Par ailleurs, quand la femelle nous pique, c’est la salive permettant la pénétration du dard dans la peau qui est cause de démangeaison. Ainsi, plus vous vous grattez, plus vous faites pénétrer cette substance dans la peau, et plus cela vous démange. Voilà pourquoi il faut tenter de nous raisonner quand une piqûre nous gratte !


Lutte contre les insectes Moustique

Les produits de notre sélection

SuperProtect utilise des cookies. En continuant à parcourir le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus ici >