Comment éliminer les souris ?

Avant de lire la suite de cet article, nous tenons à rappeler les règles de bases de la lutte contre les nuisibles, qu’il s’agissent d’insectes, de rongeurs ou tout autre animal causant des dégats à l’activité humaine.

La lutte raisonnée

Chez SuperProtect, nous préconisons une approche raisonnée de la luttre contre les souris :

  • apprendre à connaître l’animal pour bien comprendre les mécanismes de sa destruction
  • toujours commencer par traiter la cause de l’invasion
  • utiliser des produits les plus naturels possible, dans des quantités suffisantes et raisonnables
  • effectuer une surveillance régulière dans les mois suivant le traitement et la disparation des souris

A qui s’adresse cet article ?

Cet article s’adresse aux particuliers, notamment les habitants de maisons individuelles, ou des locaux professionnels de quelques dizaines de m², qui font face à une invasion de souris, de un à 2 ou 3 dizaines d’invidus. Pour les infestations de locaux d’habitation collectifs (immeubles, HML, résidences), de grands locaux d’entreprise (entrepôts de stockage), etc., nous vous conseillons de faire appel à des techniciens spécialisés qui sauront mettre en place un plan de luttre pour des grands espaces et de grandes surfaces.

Les souris

Plus petite que le rat, la souris aime particulièrement nos habitations dans lesquelles elle trouve facilement à manger. Son corps mesure de 5 à 10 cm, pour un poids de 30 à 50g, elle peut se faufiler dans des trous de quelques centimètres seulement. La souris est omnivore avec une préférence pour les grains. Elle aime faire son nid dans les cloisons creuses et les faux plafonds.

Les souris sont des vecteurs de maladies, notamment des puces, leur urine est malodorante, et elles laissent des crottes derrière elles, sont bruyantes la nuit. Une souris a entre 5 et 10 portée par an, de 3 à 12 souriceaux, ce qui peut très vite devenir un nombre problématique !

Les souris ont été des vecteurs de maladie, comme la peste au moyen-âge, mais elles sont aujourd’hui combattues surtout pour les dégats qu’elles causent sur les installations électriques en rongeant les câbles, et dans les endroits stockant de la nourriture. Ne possédant pas de canine, les souris ne sont pas dangereuses pour l’homme par leur morsure.

Les souris sont organisées en colonies hiérarchisées, qui fait que les dominantes ont un accès prioritaire à la nourriture. Elles ne se déplacent que pour aller chercher de la nourriture, en limitant les déplacements au maximum, sur des zones sécurisées pour éviter les prédateurs notamment les rapaces. On peut évaluer le nombre de souris en comptant le nombre de crotte fraîches sur place.

Traiter les causes d’une invasion de souris

La souris n’ayant besoin que de 2 à 4g par jour de nourriture, la base pour lutter contre ces rongeurs est une propreté parfaite :

  • ramasser systématiquement la nourriture au sol et sur le plan de travail de la cuisine
  • mettre les ordures dans des poubelles fermées hermétiquement
  • déposer régulièrement les ordures à la collecte
  • nettoyer et désinfecter les locaux à poubelle

Dans la même idée, il faut également protéger toutes les sources de nourriture :

  • mettre les aliments dans des contenants hermétiquement fermés
  • ne jamais laisser de nourriture facilement accessible (pot de confiture ouverts, fruits à une hauteur insuffisante, pain posé sur un plan de travail
  • ranger les féculents dans des armoires surtout au sous-sol

Ensuite, tous les orifices suffisamment grands pour laisser passer une souris (à partir de 2cm de diamètre) doivent être bouchés :

  • mettre des bas de porte sur les portes donnant vers l’extérieur
  • poser des grilles en acier lorsque cela est possible sur galeries contenant les gaines d’eau, de gaz et d’électricité, sur les trappes d’accès, etc.
  • reboucher les trous et fissures dans les murs

Se débarasser des souris

Poison anti-coagulant

Posé sur des appâts, c’est le mode d’élimination le plus fiable contre colonie de souris. L’anticoagulant provoque des hémorragies internes, la souris s’affaibli et fini par mourir sans souffrir. Le poison est diffusé via un appât, mode le plus facile usant de la faiblesse des souris : leur appétit.

Les membres de la colonie ne sont pas alertés du danger, car la diffusion est lente (quelques jours)

L’inconvénient de ces poisons est qu’ils sont aussi dangereux pour les autres mamifères, ainsi que les oiseaux, ils doivent donc être placé avec vigilance, sur des appâts choisis (pas de graine en extérieur par exemple pour préserver les oiseaux). Il existe des boîtes à appâts, dont l’entrée est juste suffisante pour laisser passer une souris, mais pas un chien ni un autre animal.

Super Expel

Super Expel

79,00

Adoptez un chat

Le chat est un prédateur naturel de la souris. La simple présence d’un chat dans un bâtiment peut faire fuir une colonie de souris. Une solution 100% naturelle !

Les méthodes à éviter pour se débarasser des souris

Tapette

Elle tue la souris, mais rarement immédiatement, ce qui permet aux autres souris d’être prévenues du danger. Bien pour éliminer une souris exploratrice, inefficace en cas d’invasion de plusieurs individus. A éviter.

Plaque de glu

Assez cruel comme méthode d’élimination de la souris, qui meure au bout d’un long moment. Comme pour la tapette, cela alerte les autres individus de la colonie. Cette méthode ne doit être utilisée que lorsque vous devez prouver la présence de souris dans un local (à votre propriétaire, votre syndic, votre entreprise), afin de déclencher un programme de lutte.

Nasses

Assez cher, elle permet de piéger une souris sans le tuer, mais cela alerte les autres individus.

Poison non anti-coagulant

Ils agissent sur le système nerveux, musculaire ou cardiaque, les souris meurent donc rapidement dans de violentes douleurs, ce qui alerte les autres individus, à proscrire donc.

Pour résumer

  • supprimer au maximum les sources de nourriture
  • appâter avec un anti-coagulant
SuperProtect utilise des cookies. En continuant à parcourir le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus ici >