Comment se débarrasser des rats ?

Comment se débarrasser des rats ?

Restaurateurs, hôteliers ou particuliers, vous venez de tomber nez à nez avec un charmant rongeur de la taille de la main : aucun doute, un rat vient vous rendre visite, et ce n’est pas pour profiter de la piscine, mais bien pour se régaler de tout ce qu’il pourra trouver dans vos réserves ou vos poubelles. Et si vous en avez vu un, alors il y a de fortes chances pour que d’autres rats ne soient pas loin. Les rats qui osent se montrer en journée sont ce que l’on appelle des éclaireurs.

Dans la suite, nous allons vous donner tous les conseils pour éviter d’être infesté par les rats et pour vous en débarrasser avec de la mort au rat si malheureusement ils viennent vous rendre visite. Cet article s’adresse aux particuliers, notamment les habitants de maisons individuelles, ou des locaux professionnels de quelques dizaines de m², qui font face à une invasion de rats, d'une dizaine d’individus maximum. Pour les infestations de locaux d’habitation collectifs (immeubles, HML, résidences), de grands locaux d’entreprises (entrepôts de stockage), etc., nous vous conseillons de faire appel à des techniciens spécialisés qui sauront mettre en place un plan de lutte pour des grands espaces et de grandes surfaces.

Les rats

Avec un corps de 15 à 20cm, pour un poids de 200 à 250 g, les rats ne sont pas les plus gros des rongeurs : ils laissent la première place du podium aux surmulots et  leurs 20 à 30cm de long. Les rats sont omnivores avec une préférence pour les fruits et les grains. Ils font leur nid en hauteur, dans des endroits secs et chauds. 

Les rats sont attirés par tout ce qui est comestible et odorant, que ce soit les stocks de grain ou les ordures, c’est pourquoi nous les retrouvons surtout dans les entrepôts alimentaires, dans les restaurants, ou les garde-mangers et les poubelles. Leur odorat est le sens le plus développé, ils reconnaissent notamment les nouvelles odeurs comme celle de l’homme qui vient poser un piège, ou l’odeur nouvelle d’un appât. Ils sont gourmets et s’il le peuvent, ils vont choisir la nourriture la plus appétissante pour eux. C’est pourquoi il faut prendre des précautions pour intéresser les rats à un piège ou un appât. 

Les rats ont été des vecteurs de maladies, comme la peste au Moyen-Âge, mais ils sont aujourd’hui combattus surtout pour les dégâts qu’ils causent sur les installations électriques en rongeant les câbles, et dans les endroits stockant de la nourriture. Ne possédant pas de canine, les rats ne sont pas dangereux pour l’homme par leurs morsures. 

Les rats sont organisés en colonies, très hiérarchisées, qui fait que les dominants ont un accès prioritaire à la nourriture. Les territoires sont des espaces limités de plusieurs dizaines de m², sur lesquels les rats vont récupérer la nourriture et la boisson. Sur ce territoire, les rats ne se déplacent que pour aller chercher de la nourriture, en limitant les déplacements au maximum, sur des zones sécurisées pour éviter les prédateurs notamment les rapaces. Ils utilisent toujours les mêmes parcours aller-retour pour manger et boire, ce qui laisse des traces visibles, qui pourront être exploitées pour les éliminer. On peut évaluer le nombre de rats en comptant le nombre de crottes fraîches sur ces chemins, comptez une ou deux crottes par heure et par animal. 

Les rats savent reconnaitre ce qui peut être dangereux pour eux, notamment s'ils voient l’un des leurs, mort dans un piège ou suite à une ingestion de nourriture, ils éviteront soigneusement ce type de piège par la suite. 

Traiter les causes d’une invasion de rats

Les rats étant attirés par les ordures humaines, la base pour lutter contre ces rongeurs est la bonne gestion des ordures, que ce soit en habitat collectif, en habitat individuel ou dans les restaurants : 

  • Ramassez systématiquement les déchets laissés au sol
  • Mettez les ordures dans des containers fermés hermétiquement
  • Déposez régulièrement les ordures à la collecte
  • Nettoyez et désinfectez régulièrement les locaux à poubelle

Dans la même idée, il faut également protéger toutes les sources de nourriture : 

  • Mettez les aliments dans des contenants hermétiquement fermés
  • Ne laissez jamais de nourriture facilement accessible (pots de confiture ouverts, fruits à une hauteur insuffisante, pain posé sur un plan de travail)
  • Rangez les féculents dans des armoires surtout au sous-sol

Ensuite, tous les orifices suffisamment grands pour laisser passer un rat (à partir de  quelques cm de diamètre) doivent être bouchés :

  • Mettez des bas de porte sur les ouvertures donnant vers l’extérieur
  • Posez des grilles en acier lorsque cela est possible sur les galeries contenant les gaines d’eau, de gaz et d’électricité, sur les trappes d’accès, etc.
  • Rebouchez les trous et les fissures dans les murs

Enfin, empêchez au maximum que les rats n’accèdent au bâtiment : 

  • Créez une zone tampon de 2 mètres autour du bâtiment : avec du gravier, du béton, etc. Cette zone va créer une insécurité pour les déplacement des rats, qui vont les éviter pour se protéger des rapaces.
  • Limitez les chemins d’accès, supprimez les plantes grimpantes sur les murs qui permettent aux rats d’escalader.

Eliminer les rats

Les poisons anti-coagulants

Posés sur des appâts, c’est le mode d’élimination le plus fiable contre une colonie de rats. Les anti-coagulants provoquent des hémorragies internes, les rats s’affaiblissent et finissent par mourir sans souffrir. Le poison est diffusé via un appât, mode le plus facile usant de la faiblesse des rats : leur appétit. 

Les membres de la colonie ne sont pas alertés du danger, car la diffusion est lente (quelques jours). 

L’inconvénient de ces poisons est qu’ils sont aussi dangereux pour les autres mammifères, ainsi que les oiseaux, ils doivent donc être placés avec vigilance, sur des appâts choisis (pas de graine en extérieur par exemple pour préserver les oiseaux). Il existe des boîtes à appâts, dont l’entrée est juste suffisante pour laisser passer un rat, mais pas un chien ni un autre animal. 

Repérez les chemins qu’empruntent les rats grâce aux déjections qu’ils laissent derrière eux et posez un appât empoissonné proche du chemin. Vérifiez régulièrement l’état de l’appât. Changez d’emplacement si nécessaire. 

Les méthodes à éviter pour éliminer les rats

Les tapettes à rongeurs

Elles tuent les rats, mais rarement immédiatement, ce qui permet aux autres rats d’être prévenus du danger. C'est bien pour éliminer un rat explorateur, mais inefficace en cas d’invasion de plusieurs individus. 

Les plaques de glue

Cette méthode d’élimination des rats est assez cruelle car ils meurent au bout d’un long moment. Comme pour les tapettes, cela alerte les autres individus de la colonie. Cette méthode ne doit être utilisée que lorsque vous devez prouver la présence de rats dans un local (à votre propriétaire, votre syndic, votre entreprise), afin de déclencher un programme de lutte. 

Les nasses

Assez chères, elles permettent de piéger un rat sans le tuer, mais cela alerte les autres individus. 

Les poisons non anti-coagulants

Ils agissent sur le système nerveux, musculaire ou cardiaque, les rats meurent donc rapidement dans de violentes douleurs, ce qui alerte les autres individus, à proscrire donc. 

Pour résumer

• Supprimez au maximum les sources de nourriture
• Appâtez avec un poison anti-coagulant

La lutte raisonnée

Chez SuperProtect, nous préconisons une approche raisonnée de la lutte contre les rats : 

  • Apprenez à connaître l’animal pour bien comprendre les mécanismes de sa destruction
  • Commencez toujours par traiter la cause de l’invasion
  • Utilisez des produits les plus naturels possibles, dans des quantités suffisantes et raisonnables
  • Effectuez une surveillance régulière dans les mois qui suivent le traitement et la disparition des rats


Les produits de notre sélection

SuperProtect utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d?audience, proposer des produits adaptés à vos centres d?intérêt. Certains cookies sont nécessaires au fonctionnement correct du site. Vous pouvez accepter, refuser ou continuer votre navigation sans accepter. Consulter notre Politique de Protection des Données Personnelles
Accepter Refuser