Comment détruire un nid de guêpes ?

Avant de lire la suite de cet article, nous tenons à rappeler les règles de bases de la lutte contre les nuisibles, qu’il s’agissent d’insectes, de rongeurs ou tout autre animal causant des dégâts à l’activité humaine.

La lutte raisonnée

Chez SuperProtect, nous préconisons une approche raisonnée de la lutte contre les guêpes :

  • apprendre à connaître l’insecte pour bien comprendre les mécanismes de sa destruction
  • toujours commencer par traiter la cause de l’invasion
  • utiliser des produits les plus naturels possibles, dans des quantités suffisantes et raisonnables
  • effectuer une surveillance régulière dans les mois suivants le traitement et la disparition des guêpes

A qui s’adresse cet article ?

Cet article s’adresse aux particuliers, notamment les habitants de maisons individuelles, ou des locaux professionnels de quelques dizaines de m², qui font face à la présence d’un nid de guêpes. Pour les infestations de locaux d’habitation collectifs (immeubles, HML, résidences), de grands locaux d’entreprise (entrepôts de stockage), etc., nous vous conseillons de faire appel à des techniciens spécialisés qui sauront mettre en place un plan de lutte pour des grands espaces et de grandes surfaces.

Les guêpes

Les guêpes appartiennent à la famille des vespidés, qui regroupe également les frelons. La guêpe mesure moins de 4,5cm de long et est active du printemps à l’automne avec un pic en été. L’entrée en hivernation se situe entre août et octobre, pour 6 mois.

Au printemps, chaque femelle fécondée (reine) cherche un endroit pour construire un nid. Les premiers œufs produisent des ouvrières stériles, qui poursuivent la construction du nid et approvisionnent la colonie. A la fin de l’été, les œufs donnent naissance à des mâles et des femelles fertiles, les premiers fécondant les secondes. A l’automne, toute la colonie meurt, sauf les femelles fécondées, qui hivernent dans un abri naturel.

La guêpe se nourrit de fruits, de sucres, d’insectes et de larves, ce qui la rend utile dans la régulation des autres insectes nuisibles. En été, période du pic d’activité, les guêpes sont agressives envers tout ce qui les perturbe dans leur recherche de nourriture. Une guêpe qui a trouvé une source de nourriture l’indique aux autres guêpes de la colonie. En peu de temps un véritable ballet se met en branle.

Les guêpes ne perdent pas leur dard en piquant. La piqure est aussi douloureuse que celle d’une abeille. Mais plus que la douleur, ce sont les personnes allergiques qui doivent se méfier, car une piqure de guêpe peut provoquer chez elle un œdème de Quincke et jusqu’à provoquer un étouffement en cas de piqure dans la gorge.

En France vous croiserez 4 types de guêpes :

  • Vespula Vulgaris, ou guêpe commune, est la plus fréquente, elle niche dans le sol, dans les cavités des arbres, et les anfractuosités des bâtiments (sous les tuiles, dans les fissures, dans les tubes métalliques)
  • Vespula Germanica, ou guêpe germanique, qui a le même mode de vie
  • Vespula Sylvestris, ou guêpe charpentière, qui construit son guêpier suspendu aux branches des arbres, ou enterré dans le sol
  • Vespula norvégica, ou guêpe norvégienne, qui construit de petits nids dans les arbres

Tenir les guêpes éloignées de votre habitation

En hiver, faites un tour du jardin et de la maison pour repérer les nids vides. Vous ne risquerez rien à ce moment, et même si les guêpes ne réutilisent jamais un ancien guêpier, elles peuvent parfois reconstruire un nouveau sur un ancien. Continuez cette inspection en avril, mai et juin, et supprimer les jeunes nids encore peu peuplés.

Au début du printemps, repérez et bouchez les anfractuosités dans les arbres, dans les tubes (rampes d’escalier), les fissures sur les murs extérieurs. Cela limite les possibilités d’accrocher le guêpier.

En été, couvrez systématiquement les aliments (dans les plats, les saladiers, etc.), et rentrez-les rapidement si vous mangez dehors. Faites de même pour la nourriture de vos animaux. Couvrez vos verres, surtout les jus de fruit et les alcools, fermez les bouteilles. Et utilisez un piège à guêpes que vous placerez à bonne distance de la table à manger, qui attirera les guêpes loin de vous et vos convives.

Fermez bien vos poubelles et votre composteur. Si vous avez un récupérateur d’eau de pluie, prenez un modèle qui se ferme, ou alors couvrez-le.

Détruire un nid de guêpes

Les guêpes sont des insectes utiles à l’écosystème, et il faut dans la mesure du possible éviter de détruire leur nid. Par exemple, un nid au fond du jardin est sans risque si vous restez à plus de 5 mètres. Mais lorsque le nid est trop près de vos activités (derrière un volet, dans une boîte aux lettres), ou si le nid est trop important (plusieurs centaine de guêpes), alors il faut le détruire.

Préparation

Repérez bien l’emplacement du guêpier en journée, lorsque les guêpes sont les plus actives. Si le nid est en hauteur, utilisez un échafaudage plutôt qu’une échelle : lorsque vous allez pulvérisez l’insecticide, les guêpes vont certainement vous attaquer, et même si vous êtes protégé, vous risquez de chuter. En cas de doute : si le guêpier est trop haut ou trop difficilement accessible, faites appel à un professionnel.

Enfilez une combinaison spécifique de protection contre les guêpes : faites-vous aider pour l’enfiler, afin de ne laisser aucune ouverture aux guêpes qui pourraient y rentrer en nombre sous l’effet du stress et de l’agressivité (attention aux déchirures de la combinaison). Portez des gants épais (en cuir) et un masque adapté. Préparez une lampe puissante, que vous poserez à l’opposé de vous, afin d’éclairer votre travail et d’attirer les guêpes lorsqu’elles s’enfuiront.

Les guêpes sont le plus actives en journée, il est impératif de travailler en soirée, idéalement de nuit (à partir de 22h en été), vous êtes sûr que toutes les guêpes sont bien dans le guêpier, et leur agressivité est minimale.

Pulvérisation du nid

En soirée, mettez vous dans une position confortable et à bonne distance du nid (jusqu’ 3 mètres si nécessaire). Tenez compte du sens du vent : ne pulvérisez jamais face au vent.

Utilisez un pulvérisateur spécialement conçu contre les nids de guêpes ou de frelons et pulvérisez pendant 10 secondes sur le nid, le trou d’entrée et les opercules. Eloignez vous immédiatement sans mouvement précipité.

Assurez-vous qu’aucune guêpe ne vous a suivi, puis enlever votre combinaison. Laissez l’insecticide agir toutela nuit. Le lendemain, allez contrôler qu’il n’y a plus aucune activité dans le nid, puis retirez-le et détruisez le. Retirez toutes les guêpes mortes tombés à proximité du nid, pour empêcher des animaux ou des enfants de les ingérer.

Aucun traitement supplémentaire n’est nécessaire.

SuperProtect utilise des cookies. En continuant à parcourir le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus ici >