Comment stopper les punaises de lit ?

Avant de lire la suite de cet article, nous tenons à rappeler les règles de bases de la lutte contre les nuisibles, qu’il s’agissent d’insectes, de rongeurs ou tout autre animal causant des dégats à l’activité humaine.

La lutte raisonnée

Chez SuperProtect, nous préconisons une approche raisonnée de la lutte contre les punaises de lit :

  • apprendre à connaître l’insecte pour bien comprendre les mécanismes de sa destruction
  • toujours commencer par traiter la cause de l’invasion
  • utiliser des produits les plus naturels possibles, dans des quantités suffisantes et raisonnables
  • effectuer une surveillance régulière dans les mois suivants le traitement et la disparition des punaises de lit
  • ne pas utiliser la technique nébulisant de grandes quantités d’insecticide puissant dans toute l’habitation, obligeant les habitants à quitter les lieux plusieurs jours

A qui s’adresse cet article ?

Cet article s’adresse aux particuliers, notamment les habitants de maisons individuelles, ou des locaux professionnels de quelques dizaines de m², qui font face à une invasion de punaises de lit, de plusieurs dizaines d’insectes. Pour les infestations de locaux d’habitation collectifs (immeubles, HML, résidences), de grands locaux d’entreprise (entrepôts de stockage), etc., nous vous conseillons de faire appel à des techniciens spécialisés qui sauront mettre en place un plan de lutte pour des grands espaces et de grandes surfaces.

Les punaises de lit

La punaise de lit est un insecte hématophage : elle se nourrit du sang des mammifères et des oiseaux. En ville, ce sont principalement les chauves-souris, hirondelles et pigeons. Cimex lectularius, se nourrit elle du sang humain. Elle sent la présence par la chaleur du corps et le CO2 que l’on dégage. Elle ne pique que les parties découvertes du corps. Son appareil buccal piqueur-suceur injecte d’abord un anesthésiant avant de procéder à l’aspiration du sang.

La punaise de lit hiberne en dessous de 13°. Elle se déplace sur les parois, mais tient mal au plafond. C’est lorsque l’on déplace une pile de vêtement, un sac ou un meuble dans laquelle elle se trouve que la punaise de lit qu’elle va se déplacer sur de grandes distance pour infester de nouveaux lieux.

La punaise de lit vie en groupe. Elle fuit à la moindre lumière, c’est pour cela qu’elle se réfugie le jour derrière les plinthes et les meubles, entre les lattes de sommiers, dans les trous d’aération du matelas, dans les vêtements, derrière les livres, dans les conduits d’aération… C’est dans ces endroits que les punaises pondent leurs œufs. L’éloignement par rapport au lit (et donc à leur garde-manger) indique le niveau d’infection : plus la cache est éloignée, plus nombreuses sont les punaises de lit dans la pièce ou la maison.

Empêcher une infestation de punaises de lit

Les punaises de lit ne se nourrissant pas de déchets, la présence des punaises n’est pas du tout un signe de mauvaise hygiène ou de saleté, et ce n’est pas cela qui les attirent. Elles arrivent la plupart du temps dans un sac de voyage : lors d’un séjour dans un hôtel déjà infesté, certaines punaises se glissent dans votre valise, et voilà comment débute souvent une infestation. Pour éviter cela, si vous disposez d’un congélateur armoire, laissez votre sac à dos plusieurs jours à -20°, cela aura pour effet de tuer toutes les punaises et leur larves.

Les punaises de lit étant aussi hôtes des pigeons et des hirondelles, retirer tous les nids de pigeons ou d’hirondelle qui pourraient se trouver à proximité de votre maison : sur le balcon, dans les gouttières, sous les tuiles. Au besoin placer des pics de protections pour éviter que les volatiles ne reviennent.

Attention également au moment d’acheter des vêtements ou des meubles d’occasion sur les braderies ou aux puces : une femelle ou quelques œufs dans une étiquette de pull ou dans la charnière d’une porte suffit à infester votre maison. Lors d’un achat vérifier bien chaque vêtement ou meuble et traiter en préventif au retour de la maison en mettant les vêtements à laver à 90°C et en traitant les meubles avec un aérosol spécifique pour punaise de lit.

Pour prévenir la montée des punaises dans votre lit, vous pouvez placer de la terre de diatomée dans une assiette en carton placé sous chaque pied de lit. Ou placer des bandes de glu pour entourer les pieds de lit, placée assez haut pour ne pas être touchées par le passage de l’aspirateur, et changée régulièrement.

Enveloppez votre matelas et vos oreillers dans des housses anti-punaises de lit. En cas d’infestation, vous n’aurez pas à traiter ces points sensibles et difficiles à traiter.

Vous pouvez aussi placer des pièges à punaises près des pieds de lit, cela permet d’éliminer des individus isolés que vous aurez pu apporter par erreur, et vous permet également de vérifier régulièrement si vous n’êtes pas infestés.

Stopper l’invasion les punaises de lit

La lutte contre les punaises de lit est un travail méthodique et long, le traitement d’une seule chambre peut prendre de 1 à 3 heures. Les endroits ou les punaises se cachent étant souvent difficiles d’accès.

L’élimination se fait en 4 étapes obligatoires, il ne sert à rien de sauter une étape pour gagner du temps, cela ne conduirait qu’à l’échec du traitement.

Étape 1 : détection des punaises de lit :

Au début de la contamination, quelques piqûres laissent à penser à des piqûres de moustique ou d’araignée. Puis avec la ponte, la colonie se développe, et les piqûres sont de plus en plus nombreuses, les démangeaisons de plus en plus fortes. Elles sont rouges et parfois très enflées en fonction des individus. Regroupées par 3 ou 5 points, parfois en ligne, elles sont localisées là où l’on ne porte pas de vêtement : visage, pieds, mains, avant-bras, et tout le corps en été lorsque vous dormez torse nu. On retrouve également des traces de sang sur les draps, lorsque le dormeur se retourne et écrase une punaise gorgée de sang.

C’est le moment où il faut procéder à un examen minutieux de la pièce pour détecter l’emplacement des punaises. Avec une loupe et une lampe torche, regarder le matelas, les interstices du lit, derrière les prises, sous les tapis, derrière les plinthes et les meubles, les rideaux et les tringles, dans les piles de vêtements. Aucun espace ne doit être oublié. Vous recherchez la présence de déjections noirâtres, d’œufs blanchâtres et d’adultes.

Une fois les punaises et leurs nids repérés, ne surtout déplacer aucun objet ou vêtement de la pièce, et surtout pas le matelas. En les transportant, vous les secouerez et infesterez toutes les autres pièces de la maison. Ne secouez pas les draps non plus.

Étape 2 : traitement insecticide :

Commencez le traitement avec un insecticide spécial punaises en spray ou laque : pulvérisez tout autour de la pièce, sur les plinthes, sur la porte, les contours de fenêtre, etc. afin d’empêcher la fuite des punaises de lit. Puis rapprochez vous du lit au fur et à mesure en pulvérisant sur les tapis, la moquette, les rideaux, les meubles, les tiroirs, entre les lames de parquet, etc.

Le traitement des sols lisses (carrelage, parquet flottant) et des murs est inutile.

Attaquez ensuite le lit, en retirant le linge de lit et en le mettant dans un sac poubelle dans lequel vous vaporisez de l’insecticide. Vaporisez sur les oreillers, le matelas, le sommier recto-verso, les pieds et les interstices du lit.

Prenez ensuite tous les objets courants : peluches, livres, jouets, sacs, chaussures, petits objets et placez les dans des sacs poubelles, pulvérisez de l’insecticide à l’intérieur puis fermez le hermétiquement. Laisser agir plusieurs heures ou plusieurs jours, si possible.

Pour les objets volumineux comme un matelas, un canapé ou un fauteuil, enveloppez-le dans une bâche plastique que vous rendrez hermétique avec du scotch. Laisser une ouverture pour diffuser une grande quantité d’insecticide puis refermez et laisser agir plusieurs heures. A renouveler si nécessaire.

Pour les prises électriques et les interrupteurs, coupez le courant au tableau électrique, démontez-les puis pulvérisez de l’insecticide, et mettez un peu de terre de diatomée, remettez-les en place.

Une fois toute la pièce traitée, aérez en ouvrant la fenêtre, puis après quelques heures passer l’aspirateur pour vous débarrasser des larves et des punaises mortes. Une fois terminé, vaporisez de l’insecticide dans le sac aspirateur avant de le jeter à la poubelle extérieure (ne le réutilisez surtout pas !)

Étape 3 : traitement sans insecticide :

Après le premier traitement à l’insecticide qui aura éliminé une grande partie des punaises, vous passerez à l’étape suivante pour éliminer celles qui sont résistantes aux insecticides et celles qui sont nichés dans les endroits difficilement accessibles.

Prenez d’abord tous vos vêtements et linge de lit, placez les dans un sac poubelle dans lequel vous vaporisez de l’insecticide pour les emmener à la machine à laver. Mettez les draps et le linge de lit à 90°C, les autres vêtements qui le peuvent à 60°C. Une fois lavés, placez-les au sèche linge si vous en avez un pour compléter le traitement. Les peluches et autres vêtements plus fragiles seront placés pendant 48h au congélateur à -20°C.

Ensuite, utilisez un nettoyeur vapeur à température maximale, fenêtre ouverte pour l’évacuation de la vapeur, et passer le jet plusieurs secondes sur les nids repérés et les punaises qui fuient, sur le matelas, les oreillers, et dans la structure du lit, derrière les meubles, etc.

Une fois toute la pièce traitée au nettoyeur, passer l’aspirateur pour vous débarrasser des larves et des punaises mortes. Lorsque c’est terminé, vaporisez de l’insecticide dans le sac aspirateur avant de le jeter à la poubelle extérieure (ne le réutilisez surtout pas !)

Étape 4 : suivi du traitement :

Juste après le traitement, placez des pièges à punaises près des pieds de lit, et contrôlez-les régulièrement pour surveiller un éventuel retour des nuisibles.

3 semaines après le traitement (le temps d’éclosion des œufs qui auraient survécu au premier traitement), refaite un traitement rapide : traitez à l’insecticide les zones les plus sensibles (meubles, matelas, plinthe), passez le nettoyeur vapeur sur le matelas et l’oreiller, le sommier et le lit, et nettoyer de nouveau votre linge à 60°C ou 90°C. Aspirez de nouveau à fond la pièce.

Une fois ce traitement fait, placer un aérosol à nébulisation au milieu de la pièce, ouvrez-le puis sortez en fermant bien la fenêtre et la porte. Laissez agir 2 heures, puis aérez bien la pièce.

3 semaines après ce second traitement, refaite le traitement rapide une 2ème fois : insecticide + nettoyeur vapeur + lave-linge + aérosol à nébulisation.

Pour résumer :

La lutte contre les punaises est longue et difficile. Mais il est possible de s’en débarrasser en étant patient(e) et précautionneux(se) :

  • vérifier vos sacs et valises au retour de voyage, traiter si nécessaire
  • vérifier les objets achetés d’occasion, traiter si nécessaire
  • des piqûres fréquentes, nombreuses et de démangeaisons, sont le signe d’une infestation
  • si suspicion d’infestation, commencer par inspecter minutieusement la pièce dans laquelle vous dormez
  • ne déplacer aucun objet ou vêtement de cette pièce
  • si vous détecter des déjections, des œufs ou des punaises, faite le traitement insecticides + traitement sans insecticides. Les 2 sont nécessaires.
  • 3 semaines après le traitement, refaite un traitement rapide
  • 3 semaines ensuite, faite un dernier traitement rapide
  • positionnez des pièges au pied du lit pour surveiller tout retour des punaises
SuperProtect utilise des cookies. En continuant à parcourir le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus ici >