Les insecticides

Nous sommes de plus en plus souvent confrontés aux invasions d’insectes : les punaises de lit envahissent les hôtels et les auberges, et se glissent dans vos valises pour envahir vos maisons, les cafards prolifèrent dans les locaux à poubelles des immeubles et remontent dans vos cuisines via les conduits à ordures, les guêpes et les frelons gâchent vos barbecues dès le mois de mai, sans parler des moustiques qui rendent vos soirées et même parfois vos journées (merci le moustique tigre) invivables.

Heureusement, il existe des produits insecticides, qui bien utilisés (en quantité raisonnable, en respectant les précautions d’emploi et en protégeant les espèces utiles), peuvent vous aider à vous débarrasser des insectes nuisibles. Alors : comment choisir le bon insecticide et comment l’utiliser ? Suivez le guide !

Qu’est-ce qu’un insecticide ?

Un insecticide est une substance chimique ou naturelle ayant la propriété de tuer les insectes, leur larves et/ou leurs œufs. Il existe plusieurs familles d’insecticides, qui agissent tous différemment et doivent être soigneusement choisis en fonction du type d’insecte à éliminer, de la taille de l’infestation, et du lieu (intérieur, extérieur, facilement accessible ou non) :

  • les pyréthénoïdes,
  • les néocotinides,
  • les carbamates,
  • les organophosphorés,
  • les avermectines,
  • les benzoyl-urée.

Vous vous demandez certainement pourquoi autant de types d’insecticides alors que ce que vous voulez c’est surtout un truc efficace qui élimine les insectes en 5 minutes chrono ?

Tout d’abord il faut savoir que les insectes ne sont pas tous identiques dans leur façon de se développer. Il existe les insectes à métamorphose complète comme la fourmi ou la guêpe : les larves ne ressemblent pas du tout à l’adulte. Et les insectes à métamorphose incomplète : les larves ressemblent à l’adulte. Chez ces derniers, les œufs sont souvent très résistants aux traitements insecticides, c’est pourquoi il faut absolument faire un 2ème passage après le temps de transformation de la larve en adulte (c’est le cas pour traiter les punaises de lit).

De plus, certains insectes ont une durée de vie adulte beaucoup plus courte que la durée de vie larvaire : c’est le cas des termites, des papillons. Pour eux, il est plus efficace de traiter les larves que les adultes.

C’est pourquoi il existe 2 types de mécanismes insecticides :

  • les neurotoxiques, qui agissent sur le système nerveux, et ont un effet rapide en paralysant l’insecte puis en le tuant (pyréthénoïdes, néocotinides, carbamates, organophosphorés, avermectines)
  • les insecticides qui agissent sur la croissance, et empêche la larve de se transformer en adulte (benzoyl-urée, BTi)

Comme vous le voyez, il existe plusieurs types d’insecticides neurotoxiques, et vous vous demandez quel est le plus efficace ? La réponse n’est pas aussi facile que l’on pourrait penser. Certains ont été développés dans les années 70 (le DDT contre les moustiques), et plus de 50 ans après, de nombreux insectes sont devenus résistants. D’autres, sont très efficaces mais sont aussi très dangereux sur les autres insectes (non nuisibles comme les abeilles) ou sur la flore (dangereux pour les poissons ou les oiseaux par exemple) : ceux-là ne doivent pas être utilisés en extérieur, ou alors de manière très contrôlée. Enfin, les insecticides ont tous une rémanence (durée de vie) variable : contre les cafards, dont la colonie se cache souvent dans des recoins hors d’accès du vaporisateur, il faut utiliser des insecticides qui durent longtemps et qui peuvent se propager entre individus.

Ok maintenant que vous avez compris comment fonctionnent les insecticides, il est temps de vous expliquer comment choisir le bon.

Comment choisir le bon insecticide ?

Comme vous pouvez le voir sur Superprotect, les fabricants d’insecticides ne manquent pas d’imagination pour vous proposer des dizaines de formules et de modes d’application contre tous les types de nuisibles.

Contre les cafards : les gels

Les gels utilisés dans le traitement des blattes sont des mélanges qui contiennent des insecticides et des appâts. Ils sont utilisés en petite quantité car, d’une part, les blattes sont attirés par le produit, et d’autres part, lorsqu’elles retournent à leur lieu de repos, une fois contaminées elles transmettent l’insecticides aux autres blattes et des réactions en chaînes se produisent. Utilisés uniquement en intérieur et sans vaporisation, ces insecticides sont parmi les plus puissants car ils ne risquent pas de contaminer la faune et la flore.

Contre les punaises de lit : les pulvériateurs et les aérosols

Infestant les chambres, les punaises de lit doivent être traités avec précaution, pour ne pas mettre en danger les occupants des lieux (humaines et animaux de compagnie : chien, chat et poisson). Comme les punaises de cachent dans les moindres recoins de la pièce, les insecticides doivent être appliqués de 2 manières : en pulvérisation, avec un spray ou un pulvérisateur, le technicien va diffuser l’insecticide dans les coins les moins accessibles de la pièce : prises électriques, sur le sommier, entre les lattes du lit, etc. Puis dans un 2ème temps, il va disposer un aérosol au milieu de la pièce qui va diffuser une quantité étudiée d’insecticides dans toute la pièce, pour toucher les punaises qui n’auraient pas été tués par la pulvérisation.

Contre les moustiques : les larvicides

Le moustique étant un insecte solitaire (contrairement aux guêpes et aux fourmis), il n’y a pas de nid ou de colonie à détruire pour s’en débarrasser. Le meilleur moyen de se protéger est de contrôler la population de moustiques à proximité de votre habitation : moins il y aura de moustiques adultes, moins vous serez piqué ! Pour cela, la prévention est votre meilleur atout : en traitant tous les points d’eau autour de votre maison (étang, bassin, regard d’égout, vase extérieur). Les BTi sont des bactéries tueuses de larves de moustiques, appelées larvicides. Disponible en comprimés, il suffit de mettre un comprimé régulièrement dans les points d’eau autour de chez vous pour empêcher les larves de se transformer en adulte. Attention, si vos voisins ne traitent pas, vous risquez quand même d’être embêté : n’hésitez pas sensibilisez vos voisins qui possèdent des bassins ou des points d’eau, à faire le même traitement que vous.

Contre les guêpes et les frelons : les sprays à longue portée

Attention, traiter un nid de guêpes ou de frelons est dangereux : ces insectes deviennent très agressifs lorsqu’ils sont attaqués, et un nid pouvant contenir plusieurs milliers d’individus, imaginez ce que vous risquez si cela se passe mal !

Lorsque vous êtes conscient des risques, que vous avez bien préparer votre intervention (tenue de protection, sécurisation de l’accès au nid avec une échelle bien attachées, traitement effectué le soir lorsque les guêpes et frelons sont le moins agressifs), vous pouvez vous munir d’un spray spécial à longue portée (5m minimum) puis pulvériser tout le contenu sur le nid. Ces insecticides ont une rémanence longue, qui permet de tuer les insectes qui sortent du nid immédiatement puis de tuer tous les autres qui sont restés à l’intérieur en quelques heures : le lendemain, vous pouvez aller vérifier qu’il n’y a plus de guêpes ou de frelons vivants, puis détacher le nid et le brûler.

Quels insecticides sont vendus sur Superptotect ?

Sur toutes nos fiches produits, vous trouverez la formule utilisée et les produits actifs la constituant. Voici une liste non exhaustive des molécules insecticides vendues sur notre site, avec leur mode d’action et leurs effets secondaire.

Acétamipride

L’acétamipride est un insecticide inodore de la famille des néonicotinoïdes. Il est efficace sur la plupart des pucerons et sur un grand nombre d’autres ravageurs des cultures. Il a un faible niveau de toxicité vis-à-vis des principaux pollinisateurs, abeilles et bourdons. Et un faible niveau de toxicité sur les poissons et les oiseaux. Toutefois, l’agence européenne de sécurité alimentaire a recommandé d’abaisser la concentration, à cause soupçon de toxicité sur l’Homme.

Cyfluthrine

La cyfluthrine est un insecticide de la famille des pyréthrinoïdes, à faible toxicité pour l’homme. Il est utilisé contre certains insectes : papillons, scarabées, puces et punaises.

SuperProtect utilise des cookies. En continuant à parcourir le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus ici >